Ne grandis pas

Qui peut nier que ce soit difficile? Qui passerait quelques journées dans nos souliers sans vouloir s’enfuir en courant? Je suis profondément triste et appeurée de ce qui pourrait encore arriver. Depuis le début, je suis niaiseuse. Niaiseuse de penser qu’à un moment donné on va avoir assez donné et que quelques choses de positif va surgir de nul part. Parce qu’au contraire, j’ai l’impression de recevoir mauvaises nouvelles par-dessus mauvaises nouvelles. C’est ce que papa a dit; « presque chaque jour où je rentre du travail, tu m’annonces encore quelques choses… » Ce n’est pas ma faute, mais il n’a pas tort.

Il n’y a que toi, en ce moment, qui me permet de continuer. La journée où tu es née, le monde semblait m’appartenir et il m’apparaîssait tellement beau et paisible. Je t’avais, juste à moi, dans mon bonheur. Tu es la plus belle petite fille que la terre ait portée et je vois aujourd’hui à quel point tu es intelligente et sensible. Personne ne pourra t’aimer autant que moi. Je t’aime plus que ce qu’un coeur peut supporter. J’ai une chance inouïe de t’avoir à mes côtés. Mais tu grandit si vite. Trop vite à causes de tes soeurs. Je t’ai toujours dit, qu’au moins, elles avaient la chance de t’avoir comme soeur. Toi tu m’as dit que tu les protégerait, les amuserait, leur apprendrait des tas de trucs. Que toi, petite princesse de presque 7 ans, tu leur apprendrait à marcher. C’est une responsabilité bien trop énorme. Ne grandis pas tant que ça. Aujourd’hui, tu m’as dit qu’elles avaient au moins la chance de m’avoir… tu comprends bien des choses. Tu n’es pourtant que mon bébé de bonheur à mes yeux, mais tu grandis.

Ferme mes yeux, prends moi dans tes bras et ramène mois au moment où le monde m’apparaîssait tellement beau et paisible. Mais surtout ne grandis pas.

2 Responses to “Ne grandis pas”

  1. Claudine dit :

    Impossible de rester de glace devant sa déclaration… Elle est formidable, Rose et Alys sont incroyablement chanceuses d’avoir une grande soeur qui les aiment autant!

  2. nadia dit :

    Difficile de te répondre en pleurant… Mon gars n’est pas aussi malade que tes filles… Mais criss que je te comprends…

    Tu peux pas savoir à quel point je me reconnait et reconnait ma camille dans ce text…

    J’aimerais pouvoir être la pour toi, pleurer avec toi, te consoler, t’écouter et t’accompagner dans tes silences…

    Si jamais je peuz faire quoi que ce soit, SVP dit le moo…

    xxxx

Leave a Reply

 

See also: