Couponing, à la demande générale

Il y a à peine deux ou trois ans, je ne regardais même pas les circulaires. Je n’avais pas le temps, mon conjoint s’occupait de faire l’épicerie, il manquait toujours quelque chose et on prenait souvent le bord du restaurant par manque de temps pour faire les soupers ou simplement par manque d’énergie. Si un coupon tombait entre mes mains, je le glissais dans mon portefeuille jusqu’à ce que, un beau jour, je vide ce dernier pour faire le ménage des accumulations de papiers sans importance, dont ledit coupon dès lors expiré.

J’ai vieilli, mon mode de vie et mes besoins ont changé. Et une journée, à fouiner sur Internet, je suis tombé sur onmagasine.ca, alors c’a été comme une illumination! Dans ma situation actuelle, ce fût réellement un bon moyen de pouvoir mettre des sous de côtés pour ma famille, ma fille plus particulièrement. Un moyen relativement simple, efficace, qui colle, finalement, parfaitement à ma personnalité; organisée, passionnée, besoin de challenge et qui me permet d’être actrice des finances de ma famille, et ce, même sans travailler. Sans oublier que je peux assouvir mes envies de magasinage, même si ce n’est que pour acheter du Tide ou du Pine Sol!!

Au premier coup d’œil, on se dit « oui je vais économiser quelques sous par-ci, par-là, mais en bout de ligne combien de temps je vais passer là-dessus, car le temps c’est de l’argent! ». C’est vrai que le temps c’est de l’argent. Mais dans certains cas, c’est l’argent qui est du temps.

Je suis la première à avouer que j’étais sceptique, quoiqu’animé par les émissions américaines de couponing (qui ne sont pas le reflet de la réalité québécoise, ni même exactement américaine). La première semaine, j’ai passé vraiment beaucoup de temps à tout lire sur le site onmagasine.ca, trouver les coupons, comprendre les politiques des magasins, chercher LA meilleure façon de m’organiser. J’ai mis 5 heures à faire ma première épicerie! Mais cela va de pair avec ma personnalité légèrement (!) perfectionniste.

8 semaines après mes débuts en tant que couponeuse « professionnelle », j’estime passer environ 3 heures par semaines dans ma planification, ma gestion et l’organisation de mes coupons et achats. Ce pourrait sans doute être moins, mais j’aime ça! Je ne compte pas le temps passé en magasin, je le faisais déjà… Même si certaines semaines je vais à trois endroits différents.

C’est 3 heures je les trouve où? Quelques minutes de classement quand les enfants terminent leurs repas, le soir en même temps que j’écoute mes émissions favorites. Qu’est-ce que je faisais de toute façon durant ces moments-là? J’allais sur Facebook? Twitter? Ce n’est pas un grand mal à troquer, surtout que je continue tout de même de faire ça en couponant et en écoutant la télévision!

Mais oui j’ai la chance d’être à la maison. Non pas par choix au départ, mais le fais d’économiser autant et d’avoir des réserves (finit le « il manque ceci ou cela » juste avant de faire à manger), me donne le sentiment de travailler pour le bien-être de ma famille. En fin de compte, en calculant que je travaillerais 10hrs semaine (et paierais une gardienne et de l’essence), j’estime que c’est aussi payant, pour moi, de faire du couponing! Ainsi, je ne prive pas ma famille de ces 10 hrs à travailler à l’extérieur, car même si cela pourrait me faire du bien, ce n’est pas réaliste actuellement. Puis ma présence auprès d’Alys et Élisyane, ça n’a pas de prix!

Voici donc, à la demande (presque) générale, mes conseils pour débuter et des photos de mon organisation;

1- On s’inscrit sur onmagasine.ca!! Toutes les informations nécessaires y sont. Il y a une section « Débutant » primordiale à lire pour sauver du temps.

2- On s’inscrit sur les sites de coupons (websaver, save, gocoupon, etc) commandé en ligne et reçu par la poste ou, pour certains sites, imprimé directement du site sur votre imprimante. Éventuellement, on surveille les offres sur les pages facebook ou les sites web des entreprises. Tout les liens à ces sites sont sur le site onmagasine

3- On ramasse des coupons! (voir la section débutant du site). Il y a les sites ci-haut mentionnés, les « tear pad » (partout dans les épiceries des petits pads de coupons sur les tablettes). Regardez dans vos mieux vivre, vos revues, les pamphlets ou livrets de recettes qui sont disponible gratuitement à l’épicerie, dans le publisac, les encarts spéciaux dans les journaux comme RedPlum ou Utilisource (calendrier avec les dates dans onmagasine!), quand vous recevez des échantillons; il y a souvent un coupon avec! Dans les boîtes de biscuit, céréale, ouvrez l’oeil!!

4- Oui on peut appliquer un coupon sur un produit en spécial, c’est ça le but ultime!! Rabais + coupon = double économie….sur onmagasine vous avez chaque mercredi les doubles économies qui débutent le jeudi ;-) Un coupon par achat veut dire un coupon par produit, alors oui on peut acheter plusieurs bouteille de shampoing avec un coupon pour chaque! (à moins de mention spécifique sur le coupon, comme un par transaction)

5- Soyez infidèle! Pour vraiment maximiser son couponing il faut aller avec le plus offrant, tant pour le produit le moins cher, que pour l’épicerie qui l’offre le moins cher. Oui, ça implique souvent de faire plus d’un endroit. Mais il y a aussi les imbattables (ou Price Match) chez Maxi et Wal Mart. C’est-à-dire que si, par exemple, un jus d’orange est 2.99$ chez IGA; vous pouvez demander au maxi de faire un imbattable en montrant une preuve (circulaire). Et, oui, mettre votre coupon de 1$ dessus! Cette façon de faire vous permet de faire une épicerie au Maxi en profitant de tous les spéciaux des autres épiceries. Mais attention, ce doit être le même produit, même format. Plus d’info sur le site onmagasine encore une fois.

6- Faites des réserves : le cycle de vente des produits en d’environ 3 mois et certains produits seront toujours plus en spécial au printemps (comme les produits ménagés par exemple). Le but ultime du couponing est de ne jamais payer un produit au prix régulier. Pour y arriver, il faut stocker. Si par exemple, le détergent à lessive est 8.99$ réguliers. Il tombe en spécial à 4.99 et vous avez des coupons de 1.50$; faite le calcul, vaut mieux en acheter plus maintenant que d’en racheter dans un mois au prix régulier!

7- Utiliser son coupon au meilleur moment. C’est, selon moi, un « art » qui s’apprend et se maîtrise avec l’expérience. Mais utiliser un coupon sur un produit à prix régulier, à moins d’en avoir absolument besoin maintenant (pour ça qu’on fait des réserves; pour me pas en manquer), c’est du gaspillage. Votre dollar de rabais est moins payant que le produits en spécial tout court.

8- Calculez! Le meilleur prix au gramme, au litre, à la couche, à la lingette, etc. C’est parfois surprenant…Je vous conseille aussi d’avoir un budget et un budget de réserve. Chaque semaine on fait WOW! je peux pas passer à côté de ça. Mais si on achète tout les wow ce n’est pas mieux…un budget de « gros deal » qui nous permet de stocker sans se ruiner.

9- Connaître les prix des produits. Personnellement, je monte tranquillement ma propre liste. J’en ai de plus en plus en tête maintenant. Mais il faut savoir reconnaître un vrai bon deal.

10- Toujours avoir ses coupons avec soi. Bien des promotions, liquidations ne sont pas inscrites dans les circulaires, donc difficile à prévoir et très décevant de ne pas avoir le coupon…

11- Être organisé. Savoir ce que l’on a comme coupon, connaître leur date d’expiration, connaître notre réserve pour ne pas acheter en trop. Vérifier les dates d’expirations des produits. Le yogourt, les ficellos c’est bon relativement longtemps, on peut facilement en stocker pour un mois lorsque c’est un bon rabais. Le beurre d’arachide a une date de péremption.

Je pense que l’on peut faire du couponing à différents niveaux. Si on est seule, rien ne sert de stocker autant qu’une famille. On peut faire de belles économies sans faire plusieurs épiceries et/ou pharmacie, sans faire de price match chez Maxi. On peut y consacrer plus ou moins de temps selon notre mode de vie. Mais on récolte selon l’effort et l’organisation qu’on y mets. Chaque méthode d’organisation et chaque façon de faire son couponing sont toutes aussi bonnes!

Je suis tout à fait du même avis que la créatrice de onmagasine concernant l’éthique. Ne pas utiliser de faux coupons, les utiliser sur les bons produits, être organisé…tout ce qui permet que le couponing ait une bonne réputation et que les entreprises continuent à produire des coupons!

Quelques exemples de mes achats très intéressant : 3 bouteilles de PineSol gratuite (coupon couvre le spécial)…Pâte à biscuit pillsbury à 79 sous (régulier 3.14 de mémoire)…Pot de yougourt 650g gratuit (avec mon inscription au défi santé)…2 teinture natural instinct et 2 shampoing pantenne pour 7$….Kotex 1$…8 paquets de 6 bouteilles de pepsi pour 20$ ET j’ai reçu des coupons pour des produits gratuit valeur 20$!

Sinon, j’estime économiser en moyenne 25% de mes achats. Pour une épicerie habituelle de 200$, c’est donc 50$ d’économie. En plus, avant les articles de pharmacie étaient à part de ce 200$, alors que maintenant ils sont inclus dans mon 150-160$ semaine.

Mais, au risque de me répéter : onmagasine.ca!! Chaque fois qu’un nouveau coupon est disponible et qu’il est valide au québec, il y est inscrit. Des questions : onmagasine.ca! Mais ça va me faire plaisir de vous répondre sur Facebook.

 

Mon cartable à coupon

Plein de coupons!

Classé par type de produit (Aliments, domestique, hygiène, bébé, etc)

Ma section de coupons que je veux échanger (avec les filles de onmagasine)

Une pochette sur mon cartable où je range les circulaires

Petite pochette acordéon où je place mes coupons avant mes courses (pour ne pas chercher mes coupons rendu à la caisse!)

Les coupons que j'ai ramassé en une visite au IGA

Ça prends une réserve! Et au moins un congélateur!

Voilà! C'est une drogue et une belle façon d'utiliser le marketing des compagnies et non pas être utilisé par elles

 

One Response to “Couponing, à la demande générale”

  1. Lili dit :

    Wow quel belle synthèse du couponing ! Je suis heureuse de voir que le site est utile surtout à des gens qui en ont besoin comme toi. Je pense qu’effectivement le couponing peut aider à boucler les mois. Et il ne fait que commencer au Québec ! On va essayer de sensibiliser tout le monde pour que nous puissions faire du couponing efficace !
    Bonne chance avec ta puce tous les membres de OnMagasine sont derrière toi et si tu as besoin de quelque chose n’hésite pas on est une communauté qui aime ses membres !
    Longue vie à ton blog !

    Lili

Leave a Reply

 

See also: