J’ai une montée de lait….

…et les hormones dans le tapis et des chaleurs. Je vais me censurer un peu parce que je suis lu par des gens qui connaissent des gens qui connaissent des gens.

J’ai autour de moi des gens fabuleux. Des amies sur qui je peux compter, qui viennent avec moi faire des commissions, qui me font des prêts, qui m’appel juste pour me dire qu’elles m’aiment. Des anciennes amies qui m’apportent des plats maisons, qui m’offre leur support. Une famille qui fait mon lavage ou du ménage à l’occasion, qui font en sorte que je puisse avoir une belle chambre pour les jumelles ou qui apporte à dîner. Des gens merveilleux qui s’occupe de ma grande et qui prie chaque jour pour notre famille.

Mais dans la vie, il y a toujours des gens qui nous tirent beaucoup d’énergie…pour rien. Des gens qui nous menttent, des gens qui mettent leur nez dans nos affaires, des gens qui pensent savoir comment ont devrait gérer notre vie et notre famille. En ce moment dans ma vie, j’enrage de me faire dire que je suis mal organisé, que je suis donc impatiente, que c’est ça avoir des enfants. Oui, j’ai décidé d’avoir trois enfants (ben…deux, mais euhh…surprise!), oui je savais que ça allait augmenter nos dépenses, oui je sais c’est quoi des enfants! Oui en ce moment j’oublie plein de chose, j’ai perdu la liste d’effets scolaires trois fois, je n’ai pas le temps de faire la journée même toutes les choses importantes, je suis mal organisé, mon ménage prends le bord, ma fille ne mange pas des légumes tous les jours et oui, stie, j’essaie de me reposer!

Je déteste avoir n’importe quel commentaire qui vise ma façon d’agir dans ma situation. Aucune, mais aucune personne, sans l’avoir réellement vécu, ne peut comprendre. Même pas la personne qui « comprend » parce que son enfant presque adulte a été hospitalisé…sans un autre enfant de 6 ans à la maison et qu’il est allé voir 4 fois. Où ceux qui pensent que c’est faisable de décrocher une journée, prendre une jourée pour soi. Que parce qu’on arrive à l’automne c’est le temps de faire tel ou tel chose dans la maison.

Far, far away from my reality!! Je me criss, et le mot est faible, du ménage, du nombre de portion de légume, que j’oublie tel ou tel affaire, que je suis en retard pour faire opérer mon chien, que j’ai reporté deux fois le rendez-vous du dentiste, que la chemise de mon chum n’est pas repassée, que mon quotidien est absolument chaotique. Je m’en fiche royalement et j’emm**** ceux que ça offense.

Je patine vite pour que ma grande mange assez bien, qu’elle ait une routine le plus stable possible, qu’elle ait tous le nécessaire pour la rentrer, qu’on ait des moments colleux, qu’elle dorme dans ses affaires et s’amuse au maximum. Je pédale comme une déchainé pour qu’Alys fasse le plus de progrès possible, qu’elle apprenne à prendre le sein et qu’elle ait des vêtements qui suive sa croissance montante. Je fais du ski acrobatique pour que ma Rose ait le plus de contacts possible avec nous, que ses poumons prennent du mieux et qu’elle et sa soeur soient nourrie par mon lait.

Quand dans une même journée tu fais du patin de vitesse, du vélo de compétition et du ski acrobatique, je pense qu’en natation tu te tiens la tête hors de l’eau seulement. Avec un triathlon par jour depuis 7 semaines, je commence à avoir envie de faire l’étoile dans l’eau…

2 Responses to “J’ai une montée de lait….”

  1. Étincelle dit :

    Gros bizoux Stéphanie !
    On ne se connaît que virtuellement mais sache que je te lis religieusement et que votre famille est dans mes pensées chaque jour.

    Ce que vous vivez est très difficile mais je suis persuadée qu'il y a du soleil au bout de la tornade.

    Lâche pas … Tes filles savent qu'elles peuvent compter sur toi !
    xx

  2. Anonymous dit :

    Les priorités changent selon les situations, et le fait que tu puisses décrocher du ménage, et de tout le fla fla, pour t'occuper de l'essentiel, c'est déja une victoire : BRAVO !

Leave a Reply

 

See also: