L’inquiétude nous rongent toujours

Je me suis fait quelques amies-connaissances à l’hôpital. Des mamans qui ont eu un parcours plus ou moins semblable. Depuis une semaine, elle quitte la néonatalogie avec leurs enfants. Tour à tour, je partage leur bonheur. Mais chaque fois j’ai un pincement au coeur.

Notre chemin le plus long est vraiment parsemé d’embuches, d’espoir, de déception et d’inquiétude. Demain je vais savoir si Rose aura besoin d’une chirugie pour fermer son canal artériel. Si c’est pour le mieux…mais je suis évidemment inquiète. On verra…

Mais même si mes bébés sont loin de rentrer à la maison, je sais que je peux passer au travers. Je le sais parce que ce soir en sortant de l’hôpital j’avais un message sur le cellulaire. « Maman ? maman…j’t'aime! »

Leave a Reply

 

See also: