La raison de vivre de Rose

En théorie, c’est aujourd’hui que j’aurais dû fêter vos un an. Mes deux princesses, à la maison. Pétantes de santé. Et que je me plaindrais donc d’être exténuée d’avoir deux bébés à m’occuper. Mais comme j’aurais aimé ça, j’en suis certaine.

Je n’arrive toujours pas à croire comment notre vie a pu être aussi chamboulée en si peu de temps. Je continue, à travers mon deuil et ma nouvelle vie sans elle, à chercher les réponses à mes pourquoi. Ces pourquoi qui font si mal. Lorsque j’ai décidé d’être maman à nouveau, c’était ,pour beaucoup de gens, un risque. Avec ma maladie, mon historique de dépression, j’avoue que même moi je me suis parfois demandé si j’allais y arriver sans rechuter. Jamais, au grand jamais, je ne me serais crue capable de traverser de telles épreuves. Mais pourtant, je l’ai fait et je continue de le faire. J’ai eu des coups de déprime, tout ce qui était possible de vivre  comme émotion, mais je n’ai pas été envahie par la noirceur qui rendait ma vie et celle des autres infernales il y a de ça quelques années. Je m’étonne même encore d’apprécier plusieurs choses de ma vie, malgré la douleur, malgré sa cruelle absence.

J’en conclus donc que seules Rose et Alys ont eu le pouvoir de me guider sur ce chemin. Qu’en fait, la raison de vivre de Rose était toute simple. Elle devait m’amener sur des sentiers que je n’aurais jamais frôlés et me montrer à moi-même et aux autres ce que je pouvais accomplir. Me prouver à moi-même que j’avais au fond de moi cette force tranquille.

Elle devait m’amener aux plus profondes noirceurs de la maladie et de la différence, pour qu’une fois sa mission terminée, je sois en mesure d’accepter le handicap d’Alys et de puiser dans cette force qu’elle a tant réveillée afin d’épauler et guider Alys à mon tour.

Je le crois sincèrement. Rose est née dans un corps d’enfant, mais son âme était bien plus grande. Les Égyptiens ont tendance à croire que toutes les âmes sont adultes. Il n’y a que le corps qui naît petit. Puis, que chaque âme choisit son corps et ses guides (parents) avant de l’habiter. Ça me réconforte un peu ces idées tirées d’une discussion que j’ai eue. Mais, il m’est tout de même extrêmement difficile d’accepter sa si courte vie; autant je trouve facile maintenant d’accepter la différence d’Alys.

3 Responses to “La raison de vivre de Rose”

  1. stephanie dit :

    wow!
    qu’elle sagesse tu as!
    je suis très heureuse que tu ai enfin trouvé un sens à la vie de Rose sur terre!
    malgré sa courte vie auprès de toi, Rose t’a fait le plus beaux des cadeaux: celui de t’avoir choisi comme mère!
    L’ héritage spirituel qu’elle ta laissé vaut plus que tout les trésors du monde.
    Elle t’a apris à vivre!
    Elle t’as appris à surmonter tes peurs et tes faiblesse et a puisser en toi une forces excetionnelle et une sagesse digne des grand sages que tu ne croyais même pas avoir.
    elle t’a permis de revivre!

  2. Genny dit :

    Mes sympaties pour cette lourde perte si récente.

    J’ai commencé à écrire seulement dans la 9e année du deuil de mon rayon de soleil.

    Bravo pour ce que tu écris, je crois sincèrement que ca va t’aider à te construire une nouvelle relation avec ta Rose au ciel.

    Cette relation « spirituelle » c’est ce qui rempli mon vide aujourd’hui. Puisse-t-elle remplir le tiens…

  3. Zazou dit :

    Un message empreint d’amour, de sagesse, de philosophie et de poésie qui m’a touché droit au coeur et a éveillé une marée de larmes.

    Je t’envoie mes pensées pour te porter un peu plus loin.

    Isabelle

Leave a Reply

 

See also: